• Sonic Youth
  • Sonic Youth


Au-delà du roman, un message d'espoir pour les jeunes LGBT

En se servant des codes de la jeunesse actuelle pour raconter une histoire de fiction ultra-moderne et quelque peu surnaturelle, Sonic Youth cache un sincère appel à la tolérance et au respect des differences.



Synopsis

Point de passage surréaliste et visionnaire entre deux mondes parallèles, Sonic Youth est un conte moderne où notre univers se double d'un microcosme imaginaire dans lequel les forces du bien et du mal se livrent à notre insu leur ultime bataille : le diable est l'excentrique directeur d'une fumerie d'opium. Sa sœur, Dieu, est une ex-hôtesse de l'air métisse qui vit à Pigalle avec sa cour de hipsters. Chaque clan est protégé par une horde de disciples qui se livrent un combat sans pitié dont l'enjeu n'est autre que la destinée de Yann & Félix, deux amoureux loin d'imaginer qu'ils sont manipulés.



Sonic Youth

Point de Départ

Initialement, Sonic Youth est un scénario que Pierre Cialdella avait écrit en vue d'un film qu'il s'apprêtait à coréaliser avec Carlo Varini (chef opérateur du Grand Bleu de Luc Besson).
Grand Prix Européen du Scénario en 2001, la production a commencé la même année. Le casting rassemblait notamment Jéremy Elkaïm – rôle de Yann – et le danseur Patrick Dupond – rôle du Diable.
Mais dans un contexte économique délicat après les attentats du 11 septembre 2001, les investisseurs se sont désengagés du projet.
En 2003, le producteur américain Giovanni Lovatelli (Mr. and Mrs. Smith, Jumper, Rocky...) a voulu en acquérir les droits pour faire le film aux Etats-Unis, mais il ne voulait pas de l'équipe initiale. L'auteur a donc refusé de les lui vendre, et son scénario est resté une dizaine d'années dans un tiroir.



Sonic Youth

Note d'Intention de l'auteur

« L'idée d'adapter mon scénario - qui traite la thématique de Roméo & Juliette - en roman, s'est concrétisée au moment des manifestations des opposants au mariage pour tous.
L'atmosphère nauséabonde qui submergeait la France et envahissait les médias, était d'une telle violence, qu'elle me mettait mal à l'aise alors que je n'étais que spectateur.
J'ai donc eu envie de participer au débat à ma façon, en ajustant l'histoire de mon film. L'idée était de sensibiliser les adolescents et jeunes adultes – cœur de cible du livre - à l'importance de la tolérance et du respect des différences, en leur montrant que le harcèlement, voire l'acharnement moral et/ou physique, sur des personnes qui pensent différemment, peut avoir des conséquences dévastatrices, tant sur les victimes elle-même que sur la société.

Mais il n'était pas question de politiser ni d'alourdir l'histoire originelle. J'ai donc pris le parti d'écrire une 'jolie histoire' qui puisse être accessible à tous, qui ne martèle aucun message moralisateur et qui ne soit surtout pas voyeuriste. En m'imprégnant des codes des films et séries à succès, j'ai choisi de développer avec légèreté les thèmes de la comédie romantique – où la magie naît des surprises que nous réserve la vie – et du fantastique – où l'on ne peut s'empêcher de croire à ce qui semble impossible.
Cela me permettait de rendre chacun de mes personnages suffisamment attachants pour que ce qu'ils traversent – le bien comme le mal – fasse naitre une sincère empathie chez le lecteur qui peut ainsi s'identifier facilement à eux.

Sonic Youth trouve donc ses marques à la fois dans la réalité et le rêve : comme pour exister sincèrement, les grandes histoires d'amour doivent surmonter des obstacles, j'ai opté pour la manipulation d'un couple d'amoureux par des êtres "invisibles", pour que le lecteur ne se sente pas agressé et qu'il puisse se poser ses propres questions sans être manipulé. Il ne me semblait pas nécessaire de décortiquer le processus amoureux, je voulais juste reconnaître et accepter l'existence de l'amour pour ce qu'il représente simplement. Je tenais à ce que le lecteur puisse ressentir l'amour de mes personnages comme quelque chose de naturel et spontané, au-delà de la tolérance et du refus des déterminismes. »

Pierre Cialdella



TELECHARGEZ LA VERSION NUMERIQUE : Cliquez ici